Je retourne à l'école...

Publié le par Elise C.

Et oui, il n'y a pas d'âge pour apprendre...

Je prends déjà des cours de couture, mais bon il faut avouer que c'est plus pour la détente et avoir un peu de temps pour moi une fois par semaine...

Là demain je reprends des vrais cours, assise sans bouger sur une chaise toute la journée, bien écouter ce que dit le monsieur (ou la dame) tout en travaillant sur l'ordinateur. Ça va me changer! Me remettre à niveau en informatique (dans une autre vie c'était mon métier...), découvrir le monde du graphisme et de la mise en page, bref retour sur la pointe des pieds dans la vie professionnelle après une longue (trop longue?) absence...

Pas de panique cependant!!!

Je ne vous abandonne pas, et Romorantin verra un tout nouvel Atelier de Circé, très... différent des précédentes expositions. Je me demande si je laisse la surprise aux visiteurs ou si je dévoile un peu avant l'idée générale et les modèles : au salon de Cézac j'ai remarqué que beaucoup de personnes avaient leur liste avec ce qu'elles voulaient acheter, et elles ne quittaient pas la liste... C'est la criiiiiise!

Au passage si vous voulez des charm's pendant un salon, essayez de les réserver par mail avant : suite à de nombreux vols je ne les ais pas pris sur Cézac (perdre 10% de la marchandise est rageant). De plus vous gagnerez du temps, et vous pouvez voir le stock réel sur ma boutique DaWanda.

Bises et à bientôt

Elise

Publié dans Thé Café

Commenter cet article

rose garance 22/04/2009 19:04

désolée, de passer par ici, j'ai perdu tout mon carnet d'adresse sur outlook !!! peux tu m'envoyer un mail bises rose garance

nicolek 27/03/2009 18:56

bon courage
bisous nicole

Sissi94 26/03/2009 17:50

Je te verrai à Romorantin.
Pour les charms, tu en couds un de chaque sorte sur un joli coussin et tu gardes le stock derrière toi, inaccessible à toutes tentations.
J'ai fait l'AEF avec Anne-So et j'avais l'oeil sur les boutons-charms en Fimo: pas de fauche ! ! ! ! Par contre un gratuit de temps à autre.
A bientôt le plaisir de te revoir.
Sylvie