Je suis en colère...

Publié le par Elise C.

Je viens d'entendre cette information et je vous fais part du communiqué trouvé sur le site du Nouvel Obs :

Deux-Sèvres: un père atteint de diabète jugé dangereux pour son fils

AP | 12.06.2008 | 15:45

Un juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance de Niort (Deux-Sèvres) a refusé le droit "de visite et d'hébergement élargi" que demandait un père atteint de diabète au motif du risque que sa maladie ferait courir à son fils de deux ans, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Le magistrat niortais a estimé que le diabète du père "mérite que l'on fasse preuve de la plus grande prudence". Il a ajouté: "l'enfant peut se retrouver dans une situation dramatique si son père venait à faire un malaise (coma diabétique). Un malaise en voiture pouvant avoir des conséquences dramatiques pour le père et l'enfant, sans parler des autres usagers de la route".

Une décision que n'accepte pas l'avocat du père, Me Bruno Poupot, qui a décidé de faire appel: "C'est une position de principe par rapport à la maladie. Nous allons critiquer le raisonnement du juge qui en méconnaît la réalité et qui ne s'articule qu'autour du diabète. En dehors, de cet argument, rien d'autre ne fonde la décision", a-t-il déclaré à l'AP.

Le juge a donc décidé de n'accorder qu'un droit de visite très limité au père de l'enfant, âgé de 51 ans, à savoir une visite le mercredi après-midi et une autre un samedi sur deux.

"C'est très douloureux pour moi et mon fils", s'insurge Guillaume Deslandres. "On me refuse pour un prétexte fallacieux le droit d'avoir des relations normales avec mon fils, faire les petits gestes du quotidien comme le plaisir de lire une histoire avant de se coucher".

Dans un communiqué, l'Association française des diabétiques (AFD) se dit "profondément indignée" par le jugement dont est victime ce père atteint de diabète. "Des millions de personnes travaillent, élèvent leurs enfants, en un mot vivent quotidiennement avec le diabète. Cette vérité, il faudra bien que tous les employeurs, les décideurs de tous ordres et certains juges des Affaires familiales finissent par l'entendre".

Pour le secrétaire général de l'AFD, le Pr Patrick Vexiau, chef du service de diabétologie à l'hôpital Saint-Louis à Paris, "les phrases qui ont été utilisées dans ce jugement sont un outrage aux patients atteints de diabète". Selon lui, "ce jugement qui affirme qu'un conducteur diabétique est dangereux pour son fils et donc pour les autres usagers de la route est profondément choquant. C'est une caricature qui ne doit pas faire jurisprudence".

La cour d'appel de Poitiers examinera cette affaire le 30 octobre. AP


Non mais c'est quoi ce délire??? C'est une honte!!! Mon fils de 5 ans et demi est diabétique de type I depuis ses 18 mois. Il n'a jamais fait de malaise hypoglycémique et encore moins de coma. C'est du grand n'importe quoi... Et que fait-on des mères qui ont un diabète gestationnel? On les enferme? Elles sont toutes aussi dangereuses, sachant que leur diabète en plus est "récent" et qu'il n'y a pas l'expérience nécessaire pour analyser les signes avant-coureurs d'un malaise. Car un malaise hypo est rare, et il n'apparaît pas ex-nihilo, même PetitPrince sait reconnaître les signes, il ne faut pas pousser...

Un autre article pour ceux qui trouvent que quand même, c'est dangereux...
ICI
Et puis aussi une article sur RUE89 (>> ICI << avec copie du référé) et la lettre de l'Association Française des Diabétiques >> ICI <<.

Et si la maman fait un malaise vagal en voiture? Si elle tombe de son escabeau?  Si elle se fait renverser en voiture? Comment fera l'enfant??? Il n'y a qu'avec un diabétique qu'il court un risque?

Que l'on ne se serve pas du diabète comme excuse... Qu'il y ait d'autres raisons pour refuser la garde, d'accord, mais là c'est de la discrimination. On vient d'entendre un grand plan pour les personnes handicapées et voilà ce qui arrive, parfois c'est à vous dégoûter... Les diabétiques sont donc dangereux pour la société, bientôt mon fils sera dans un camp??? Avec une étiquette DID??? J'ai déjà le coeur qui se serre à chaque fois que je l'entend dire qu'il veut être policier alors qu'il ne pourra jamais, mais je n'ai pas le courage de lui dire, les désillusions viendront bien assez tôt, surtout si ça continue comme ça...

Bonne soirée, je finis d'écoper la maison suite aux diverses inondations et je reviens... avec un test, une création et d'autres petites choses...

xxx Elise C xxx

Publié dans Thé Café

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

winette 27/06/2008 23:13

Merci pour ce coup de gueule!! Je te soutiens!
J'ai presque honte d'habiter ds les 2 Sevres!!

Chi-chi 13/06/2008 18:54

Pour l'instant, et on peut le vérifier dans l'histoire de l'Humanité, c'est surtout la connerie des hommes qui est dangeureuse

sarzier mf 13/06/2008 13:25

je ne pense pas être dangereuse seulement pour moi lorsque je ne suis pas mon régime alimentaire !
comme la cigale

TATIEZ 13/06/2008 09:30

Votre colère est entièrement justifiée !!! Diabétique de type II depuis un peu plus d'un an, je connais le diabète depuis presque 40 ans puisque ma cousine était DID depuis l'âge de 11 ans et que je l'ai beaucoup cotoyée. Elle a eu deux enfants et n'a jamais été censée représenter un danger pour les autres !!! (fj'ai dit était DID, car maintenant grâce à une greffe de pancréas qui a réussi elle est enfin débarassée de cette maladie qui lui a quand même un peu pourri la vie pendant plus de 35ans)
Vraiment ce jugement est une honte...
bon courage pour vous et votre fils et amitiés de ch'Nord,
Edith

valy44 13/06/2008 09:15

pffffff, du n'importe quoi, qui est à l'abri d'un malaise même sans diabète ?????
à côté de ça on va relacher des pédophiles après 7 ans de prison !